Buena Vista social club  - Documentaire musical

Buena Vista Social Club est un film documentaire allemand, sur la musique cubaine, réalisé et écrit par Wim Wenders, sorti en 1999 en Allemagne et en France.

 

Date de sortie : 16 juin 1999 (France)

Réalisateur : Wim Wenders

D'après l'œuvre originale de : Nick Gold

Scénario : Wim Wenders

Producteurs : Deepak Nayar, Ulrich Felsberg

Durée :1h45
 

Synopsis :

Ry Cooder a compose la musique de Paris Texas et de The End of Violence. Au cours du travail sur ce dernier film, il parlait souvent avec enthousiasme a Wim Wenders de son voyage a Cuba et du disque qu'il y avait enregistre avec de vieux musiciens cubains. Le disque, sorti sous le nom de "Buena Vista Social Club", fut un succes international. Au printemps 1998, Ry Cooder retourne a Cuba pour y enregistrer un disque avec Ibrahim Ferrer et tous les musiciens qui avaient participe au premier album. Cette fois, Wim Wenders etait du voyage avec une petite equipe de tournage.

 

Distribution :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Critique Télérama - François Gorin

 

En 1996, Ry Cooder réunissait dans un studio de La Havane le gratin des papys du son, cette musique « subtile, sereine, puissante » venue des montagnes. Le CD, paru sous l'appellation « Buena Vista Social Club », cartonna partout. Quand Cooder est revenu à Cuba pour superviser l'enregistrement d'un album solo d'Ibrahim Ferrer (décédé en 2005), le Nat King Cole cubain, son vieil ami Wim Wenders l'accompagnait.

Ce documentaire est d'abord la chronique d'une renaissance : certains de ces musiciens ne jouaient ou ne chantaient plus depuis des années. Le pianiste Rubén González n'avait plus de piano, Eliades Ochoa alignait les disques incognito, Ibrahim Ferrer cirait des chaussures. Sur la scène du Carré, à Amsterdam, on les sent frétiller d'une excitation juvénile. Entre concert, studio et intérieurs havanais, le film s'éclaire par petites touches. Sa force ne tient pas tant à la mise en scène. Elle n'est pas non plus dans les histoires des membres du groupe. Non, ce charme est affaire d'ambiance, de bonnes vibrations. Ici, on aime la musique, on la saisit avec ferveur, on la partage.

 

gallery/distri buena